Educaunet, un programme d’éducation critique au média Internet

La mise en place d’outils de protection risque de provoquer ce que d’aucuns appellent «l’effet air bag ». L’illusion de protection peut alors endormir la vigilance de l’utilisateur et de son environnement parental et scolaire. L’éducation au média Internet, au contraire, vise à apporter aux utilisateurs les compétences indispensables à l’exercice permanent de cette vigilance critique.

L’approche originale du projet Educaunet réside dans le choix d’une méthodologie centrée sur l’autonomie et la responsabilisation des enfants et des adolescents face aux usages d’Internet. Le postulat de la démarche est que l’éducation joue un rôle primordial dans la sécurité des usages d’Internet. Cette approche complète les dispositifs de filtrage, de sécurisation et de classement dont l’existence n’offre jamais une garantie totale de protection. Ces outils exigent de leurs utilisateurs des compétences et des attitudes de vigilance que seule une approche éducative peut activer. C’est en ce sens que la Commission Européenne a sélectionné ce projet dans le cadre de son plan d’action Safer Internet pour les années 2001-2002.

Une méthode opérationnelle de production validée

Les partenaires du projet Educaunet ont commencé leurs travaux au mois d’avril 2001. Ils entendaient agir auprès des parents, des enseignants et des éducateurs belges et français, comme relais d’une éducation des enfants et des adolescents au média Internet. Le projet a alterné des phases de conception d’outils et de démarches éducatives, de formations d’adultes relais, d’expérimentation auprès des jeunes de trois groupes d’âges (8-11 ans, 12-15 ans, 16-18 ans), d’évaluation et de validation conduisant à optimiser les outils et les démarches proposés, et de sensibilisation d’un public plus large à l’éducation critique aux risques liés à l’usage d’Internet.

Une forte cohérence éducative et culturelle

On considère parfois que la relation des jeunes à Internet est identique à travers le monde. Pourtant, les études tendent à montrer que leur usage d’Internet est fortement lié à l’ancrage culturel dans lequel ils évoluent. C’est pourquoi, dans une première phase, le projet Educaunet a volontairement restreint son champ d’action à la Belgique et la France, qui partagent à la fois la langue et les approches éducatives. La cohérence du projet était également fondée sur la complémentarité des partenaires. Leur compétence est reconnue dans les domaines de la formation, de la production, de la recherche et de l’évaluation. Le programme, mené dans un contexte culturellement homogène, est actuellement adapté dans 5 nouveaux pays de la Communauté européenne: le Danemark, l'Angleterre, l'Autriche, le Portugal et la Grèce.

Un réseau de partenaires

Le projet a impliqué une large plate-forme de structures françaises et belges, en particulier des associations de parents, des mouvements pédagogiques, des représentants des médias écrits, audiovisuels et électroniques, et un réseau d’institutions nationales et internationales travaillant sur ces questions.

Objectifs du programme Educaunet

· Expérimenter et valider des pratiques éducatives innovantes visant à la formation critique du citoyen face à Internet.
· Permettre aux parents, aux enseignants et aux éducateurs de mieux maîtriser les atouts et les facteurs de risques d’Internet.
· Produire un ensemble intégré d’outils et supports diffusables permettant aux adultes et enseignants de pratiquer cette éducation critique.
· Expérimenter et valoriser la complémentarité entre les dispositifs de filtrage et de sécurisation et les stratégies éducatives visant à l’autonomie et à la responsabilisation des utilisateurs.
· Concevoir des stratégies de communication associant des institutions adjuvantes visant à promouvoir le dispositif et les outils pour une éducation critique dans l’usage d’Internet.

Educaunet, Bulletin électronique bilingue, n°1, juin 2001, p. 3 (actualisé en janvier 2003).