Penser le risque
Les pays développés donnent une place centrale à la protection et à la sécurité des individus. Dans un souci légitime, les adultes cherchent à mettre les enfants et les adolescent-e-s à l'abri. Pourtant, en dépit des précautions, les jeunes et moins jeunes évoluent au milieu de dangers qui ne sont pas pensés mais subis.

" Penser le risque ", voilà l'idée proposée par la philosophe Isabelle Stengers. Qu'est-ce qu'un enfant doit risquer pour devenir adulte ? Les vrais dangers qui le menacent ne sont-ils pas plutôt ceux qui semblent naturels ? Educaunet s'est donné pour fil conducteur d'appliquer ce questionnement à l'internet, puisque ce nouveau média propose une autre manière d'interagir.

Plutôt que de bâtir des digues destinées à contenir le danger, Educaunet soutient l'idée que les jeunes ont le droit de s'aventurer sur l'internet, d'apprendre à l'explorer, parce que cela va être leur monde, parce qu'ils seront les acteurs\actrices de ce média d'avenir. Et, plutôt que de programmer la relation que le jeune tisse avec l'internet, il préfère lui dire : " Invente tes chemins et sache que nous sommes prêts à t'aider et à t'accompagner".

La perspective du programme Educaunet sera prolongée dans le cadre de la campagne "Cliquer futé" par une journée d'étude qui sera organisée à Bruxelles le 26 mars 2003.